home

Stèle "poétique" de Karnak (Urk IV 611,5-619,2)

Appelée "Stèle poétique" à cause de la structure métrique des dix strophes qui constituent la partie cenrale du texte, ce monument complète les Annales de Thoutmôsis III, rédigées à la fin de ses campagnes militaires après l'année 42 de son règne. L'un des faits les plus remarquables parmi les exploits rapportés par ce texte est le franchissement de l'Euphrate, dont le roi se glorifiera également dans les Annales et sur un obélisque actuellement à Istamboul.

Translittération et traduction

Stèle Poétique

bHdty, nTr aA nb p.t
Behedety, le grand dieu, maître du ciel

Le roi :

Stèle Poétique

nTr nfr, nb tA.wy, nb xa.w Mn-xpr-Ra, +Hwty-ms(w), d(w) anx.
Le dieu parfait, seigneur du Double-Pays, seigneur des couronnements, Menkheperrê, Thoutmôsis, doué de vie.

suivi de la déesse :

Stèle Poétique

xft(y).t-Hr-nb=s
Khefetet-her-nebes

offre une fois l’eau :

Stèle Poétique

rd.t obH n [Jmn]
offrir (litt : donner) une libation à Amon,

une fois l’encens :

Stèle Poétique

jr.t snTr n Jmn-Ra
encenser Amon-Rê (litt : faire l’encensement pour Amon-Rê),

suivi du dieu :

Stèle Poétique

Jmn-Ra n(y)-sw.t nTr.w, nb p.t
Amon-Rê, roi des dieux, maître du ciel.

Derrière eux, les mots :

Stèle Poétique

sA, anx, Dd, wAs nb, snb nb, Aw.t-jb nb, mj Ra, D.t
toutes protection, vie, stabilité et pouvoir, toute santé, toute joie, comme Rê, pour toujours.

[Haut de Page]

1 - Introduction

Stèle Poétique

Dd-mdw jn Jmn-Ra nb ns.wt tA.wy :
Paroles dites par Amon-Rê, seigneur des trônes du Double-Pays :

Stèle Poétique

jj=tj n=j,
Sois le bienvenu auprès de moi,

Stèle Poétique

Ha=tj n(y) mAA nfr=j,
réjouis-toi de contempler ma beauté,

Stèle Poétique

sA=j, nDty=j, Mn-xpr-Ra, anx(w) D.t !
mon fils, mon champion (litt : protecteur), Menkhéperrê, vivant éternellement !

Stèle Poétique

wbn=j n mrw.t=k
C’est pour l’amour de toi que je brille,

Stèle Poétique

jb=j Aw(=w) m jw=k nfrw r pr.wy=j,
mon cœur étant en joie en raison de ta venue en perfection dans mon temple.

Stèle Poétique

Xnm a.wy(=j) Ha.w=k m sA, anx,
Puissent mes bras s’unir à tes membres, en sécurité et vie,

Stèle Poétique

nDm=wy jAm.t=k r Snb.t=j !
comme est douce ta grâce contre ma poitrine !

Stèle Poétique

smn=j tw m jwnn=j
Je t’établirai dans mon temple,

Stèle Poétique

bjA=j n=k.
et je ferai pour toi des merveilles.

Stèle Poétique

d=j n=k on.t nxt r xAs.wt nb(.w)t,
Je veux te donner valeur et victoire contre tous les pays étrangers,

Stèle Poétique

d=j bAw=k, snD=k m tA.w nb.w
je répandrai ta gloire et la crainte de toi dans toutes les terres,

Stèle Poétique

Hry.t=k r Dr.w sxn.t n(y).t p.t
et la terreur que tu inspires jusqu’aux limites des (quatre) piliers du ciel.

Stèle Poétique

saAy=j SfSft=k m X.wt nb(.w)t,
J’exalterai ton prestige dans tous les corps,

Stèle Poétique

d=j hmhm.t Hm=k xt 9 pD.t.
et je propagerai le renom de ta Majesté à travers les Neuf Arcs.

Stèle Poétique

wr.w xAs.wt nb(.w)t dmD m xfa=k,
Les princes de tous les pays étrangers étant rassemblés dans ton poing,

Stèle Poétique

Awy=j a.wy=j Ds=j
j’étendrai mes propres mains

Stèle Poétique

nwH=j n=k s.t.
et les lierai (les princes...) pour toi.

Stèle Poétique

dmA=j Jwnty.w m Dba.w xA.w,
J’enchaînerai les Nubiens par dizaines de milliers et milliers,

Stèle Poétique

MHty.w m Hfn.w, m sor-anx.
et ceux du Nord par centaines de milliers, comme captifs.

Stèle Poétique

d=j xr row.w Xr tb.wt=k,
Je ferai que tes adversaires tombent sous tes sandales,

Stèle Poétique

tjtj=k Snty.w XAkw-jb,
et que tu piétines les ennemis au cœur rebelle,

Stèle Poétique

mj wD(w)=j n=k. tA m Aw=f, wsx=f
conformément à ce que j’ordonne pour toi. La terre, dans sa longueur et dans sa largeur,

Stèle Poétique

Jmnty.w, JAbty.w Xr s.t-Hr=k,
les Occidentaux et les Orientaux seront sous ton autorité

Stèle Poétique

xnd=k xAs.wt nb(.w)t,
et tu fouleras aux pieds tous les pays étrangers,

Stèle Poétique

jb=k Aw(=w).
d’un cœur joyeux (litt : ton cœur étant dilaté).

Stèle Poétique

nn wn(=w) Hsy sw m hAw Hm=k,
Pas un ne s’avance à proximité de ta Majesté,

Stèle Poétique

tj wj m sSmw=k,
tant que je suis ton guide,

Stèle Poétique

spr=k r=sn.
car tu pourrais les atteindre.

Stèle Poétique

DA~n=k mw PXr-wr Nhrn,
Tu as traversé l’eau de la Grande-Boucle du Naharina,

Stèle Poétique

m nxt, m wsr, wD(w)~n=j n=k.
en force et en puissance comme je te l’ai ordonné.

Stèle Poétique

sDm=sn hmhm.t=k,
Qu’ils entendent ton cri de guerre,

Stèle Poétique

ao(=sn) m bAbA.w.
ils rentrent dans des trous.

Stèle Poétique

gA~n=j fnD.w=sn m TAw n(y) anx,
Ayant privé leurs nez du souffle de vie,

Stèle Poétique

d=j nr.w n(y).w Hm=k xt jb.w=sn.
je placerai la terreur de ta Majesté à travers leurs cœurs.

Stèle Poétique

Ax.t=j jm(y).t tp=k, sswn=s s.t,
Mon uræus, sur ton front, les consumera,

Stèle Poétique

jr=s js HAo m nbdw-od,
il sèmera alors la dévastation parmi les hommes mauvais (litt : ceux au mauvais caractère, les ennemis de l’Egypte),

Stèle Poétique

Am=s jmy.w nb.w=sn m nsw.t=s
brûlera de sa flamme Ceux-qui-sont-dans-leurs-cuvettes (habitants des terres basses du Delta ?)

Stèle Poétique

dn=s tp.w aAm.w,
et tranchera les têtes des Asiatiques,

Stèle Poétique

nn nhw=sn
sans qu’aucun n’en réchappe,

Stèle Poétique

Hr(.w) mss(=w) n(y) sxm.w=s.
les ennemis ayant vacillé devant son pouvoir.

Stèle Poétique

d=j pXr nxt.w=k m tA.w nb.w,
Je ferai que ta puissance se propage dans tous les pays,

Stèle Poétique

sHD(w).t, tp.t=j m nD(w).t=k.
le Flamboyant (au féminin dans le texte égyptien), mon uræus étant ton protecteur.

Stèle Poétique

nn xpr bStw=k r Snnw.t p.t,
Il ne saurait advenir de rébellion contre toi (litt : ta rébellion, construit comme amour et peur ?) dans ce qu’entoure le ciel,

Stèle Poétique

jw=sn Xr jn.w Hr psd.w=sn
lorsqu’ils viennent, portant les tributs sur leurs dos,

Stèle Poétique

m ksw n(y) Hm=k,
dans l’adoration de Ta Majesté,

Stèle Poétique

mj wD(w)=j.
conformément à ce que j'ordonne.

Stèle Poétique

d=j bdS tkk.w, jw(=sn) m hAw=k,
Je ferai que les agresseurs défaillent, lorsqu’ils viennent auprès de toi,

Stèle Poétique

mAX~n jb.w=sn,
leurs cœurs étant devenus brûlants,

Stèle Poétique

Ha.w=sn sdA=w.
et leurs membres étant tremblants.

[Haut de Page]

2 - Le chant de louange

1ère strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k wr.w +Ah(y),
je veux faire que tu écrases les princes du Djahy,

Stèle Poétique

sS=j s.t Xr rd.wy=k xt xAs.wt=sn ;
je veux les étendre sous tes pieds à travers leurs pays ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m nb st.wt,
je veux faire qu’ils voient ta Majesté comme le seigneur des rayons,

Stèle Poétique

sHD=k m Hr.w=sn m snn=j.
et que tu brilles à leurs yeux (litt : dans leurs visages) comme mon image.

2ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k jmyw %Tt,
je veux faire que tu écrases les habitants de l’Asie,

Stèle Poétique

sor=k tp.w aAm.w n(y).w RTnw ;
et que tu abattes les chefs des Asiatiques du Retenou ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k apr(=w) m Xkr=k,
je veux faire qu’ils voient Ta Majesté équipée de ses insignes,

Stèle Poétique

sSp=k x.aw aHA Hr wrry.t.
quand tu saisis les armes de guerre sur le char.

[Haut de Page]

3ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k tA jAbty,
je veux faire que tu écrases la terre orientale,

Stèle Poétique

xnd=k nty.w m w.w n(y).w &A-nTr ;
et que tu foules aux pieds ceux qui sont dans les régions de Ta-Netjer ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k mj sSd
je veux faire qu’ils voient Ta Majesté comme une étoile filante,

Stèle Poétique

sT(w) bs=f m SD.t
qui lance son jet de flamme

Stèle Poétique

d=f jd.t=f.
quand elle répand sa rosée.

4ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k tA jmnty,
je veux faire que tu écrases la terre occidentale,

Stèle Poétique

Kfty.w, Jsy Xr SfSf.[t](=k) ;
les Keftiou et Isy étant sous (ton) autorité ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m kA rnp mn-jb, spd-db.wy,
je veux faire qu’ils voient Ta Majesté comme un jeune taureau au cœur ferme, aux cornes acérées,

Stèle Poétique

n h(A)~n=tw=f.
qui ne peut être vaincu.

[Haut de Page]

5ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k jmy.w nb.wt=sn
je veux faire que tu écrases Ceux-qui-sont-dans-leurs-cuvettes,

Stèle Poétique

tA.w n(y.)w MTn sdA(=w) Xr snD=k ;
les terres du Mitani tremblant sous la peur que tu inspires (litt : la peur de toi);

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m dpy nb snDw m mj(.w)
je veux faire qu’ils voient Ta Majesté comme un crocodile, seigneur de la terreur parmi les eaux,

Stèle Poétique

n tkn~n=tw=f.
qui ne peut être approché.

6ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k jm.yw jw.w, Hr(y.w)-jb WAD-wr Xr hmhm.t=k ;
je veux faire que tu écrases les Habitants des Iles, ceux qui sont au milieu de Ouadj Our se soumettant à ton cri de guerre ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m nDty
je veux faire qu’ils voient ta Majesté comme le champion

Stèle Poétique

xAw Hr psdw n(y) smA=f.
apparu en gloire sur le dos de sa victime.

[Haut de Page]

7ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k &Hn.w, jw.w WTnty.w n sxm bAw=k ;
je veux faire que tu écrases les Tjehenou, les îles des Outjentiou étant soumis au pouvoir de ta gloire;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m mAj-HsA,
je veux faire qu’ils voient ta Majesté comme un lion sauvage,

Stèle Poétique

jr=k s.t m XA.wt xt jn.wt=sn.
tandis que tu fais d’eux des cadavres à travers leurs vallées.

[Haut de Page]

8ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k pHw.w,
je veux faire que tu écrases les terres lointaines,

Stèle Poétique

Snn(w.)t ^n-wr m xfa=k ;
ce qu’entoure le « Grand Cercle » étant dans ton poing ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k m nb dmA.t, bjk
je veux faire qu’ils voient ta Majesté comme un possesseur d’ailes, un faucon

Stèle Poétique

jT(w) m dgg(w).t=f r mrr=f.
qui s’empare de ce qu’il voit comme il (le) désire.

9ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k jmy.w HA.t-tA,
je veux faire que tu écrases les habitants de la frontière (litt. le début du pays – Eléphantine ?),

Stèle Poétique

snH=k @ry.w-Sa m sor-anx ;
et que tu lies les Bédouins (litt : ceux qui sont sur le sable) comme captifs ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k mj sAb ^maw,
je veux faire qu’ils voient ta Majesté comme le « Chien du Sud »,

Stèle Poétique

nb gs.t, Hpwty xns(w) tA.wy.
seigneur de la course, le coureur qui traverse le Double-Pays.

[Haut de Page]

10ème strophe

Stèle Poétique

jj~n=j :
Je suis venu :

Stèle Poétique

d=j tjtj=k Jwnty.w r-mn-m ^A.t, m Amm.t=k ;
je veux faire que tu écrases les Nubiens, aussi loin que Shat, dans ton poing ;

Stèle Poétique

d=j mA=sn Hm=k mj sn.wy=k,
je veux faire qu'ils voient Ta Majesté comme tes deux frères,

Stèle Poétique

dmd(w)~n=j a.wy=sn n=k m nxt.
dont j’ai uni pour toi les deux bras dans la victoire.

[Haut de Page]

3 - Epilogue

Stèle Poétique

snty=k, d~n=j sn m sA HA=k,
Tes deux sœurs , je les ai placées comme protection derrière toi,

Stèle Poétique

a.wy Hm=j Hr Hrw
les deux bras de Ma Majesté étant levés

Stèle Poétique

Hr sHr Dw.t.
pour repousser le mal.

Stèle Poétique

d=j xw=k,
J'assurerai ta protection,

Stèle Poétique

sA=j mrr(w)=j, @r kA nxt, xa(w) m WAs.t,
mon fils, mon bien-aimé, Horus taureau victorieux, qui est apparu glorieux dans Thèbes,

Stèle Poétique

wtT(w)~n=j m Ha.w nTr, +Hwty-ms, anx(w) D.t,
que j’ai engendré de ma chair divine, Thoutmôsis, vivant, éternellement,

Stèle Poétique

jr(w) n=j mrr(w).t nb.t kA=j !
qui a fait pour moi tout ce mon ka désirait !

Stèle Poétique

saHa~n=k jwnn=j m kA.t nHH,
Tu as érigé mon sanctuaire comme une œuvre d’éternité,

Stèle Poétique

sAw=w sw, sxw(=w) (sw) r pA(w).t xpr(w).
plus long, plus large que (celui) qui existait à l’origine (litt : celui des temps anciens qui étaient advenus).

Stèle Poétique

sbA wr[.wy Mn-xpr-Ra], sHb~n nfrw=f Jmn-Ra ;
la [double] grande porte [de Menkhéperrê], sa perfection a mis Amon-Rê en fête ;

Stèle Poétique

wr(=w) mnw=k r n(y)-sw.t nb xpr(w).
plus grands sont tes monuments que (ceux de) tout autre roi advenu (avant toi).

Stèle Poétique

wD~n=j n=k jr.t s.t
Je t’ai ordonné de les construire

Stèle Poétique

Htp=kw Hr=s(.t).
et j'en suis satisfait.

Stèle Poétique

smn=j tw Hr s.t @r n HH.w m rnp.wt
Je veux t'établir sur le trône d'Horus pour des millions d'années

Stèle Poétique

sSm=k anx.w n D.t.
de sorte que tu gouvernes les vivants, pour le temps infini.

[Haut de Page]

Bibliographie

[Sommaire]