home

Décret de couronnement de Thoutmôsis 1er (URK IV 80,7-81,4)

Ce texte a été trouvé sur une stèle découverte à Ouadi Halfa, qui se trouve actuellement au musée du Caire. Il sagit d'un décret adressé par le nouveau souverain au vice-roi de Nubie, un certain Touri. Ce décret dont un autre exemplaire a été exhumé à Kouban, semble témoigner du fait que Thoutmôsis 1er n'est pas né de la grande épouse royale Aâhotep, soeur d'Amenhotep 1er, mais d'une concubine, Seniseneb.

Le texte fixe la titulature royale, puis donne des instructions concernant les offrandes à faire en son nom.

Existant en trois exemplaires assez semblables, il est daté du jour du couronnement de Thoutmôsis 1er, ce qui en fait un témoignage précieux sur la façon dont s'élaborait le protocole royal.

Translittération et traduction

Ligne 1

wD n(y)-sw.t n sA n(y)-sw.t (j)m(y)-r(A) HAs.wt rsy.wt &wrj
Décret royal pour le fils royal, directeur des Pays du sud, Touri.

Ligne 2

mk jn=tw n=k wD pn n n(y)-sw.t r rd.t rx=k
Vois : ce décret du roi t’a été apporté pour t’informer (litt. faire que tu saches)

Ligne 3

nt(y).t Hm=j, anx(=w), wDA(=w), snb(=w), xa(=w) m n(y)-sw.t bjty Hr s.t @r anx.w
que Ma Majesté, VSF, est apparue en gloire en tant que Roi de Haute et de Basse Egypte sur le trône d’Horus des vivants :

Ligne 4

nn (wn=w) wHmty=f(y) D.t
personne ne l’égalera jamais (litt. il n’existe pas un qui l’égalera à jamais).

Ligne 5

jr(=w) nxb.t=j m : @r : kA nxt mry MAa.t ;
Ma titulature a été établie ainsi : Horus : taureau victorieux aimé de Maât ;

Ligne 6

nb.ty : xa(w) m nsr.t, aA pH.ty,
les Deux Maîtresses : qui apparaît en gloire comme le serpent royal, grand de force ;

Ligne 7

@r nbw : nfr rnp.wt, sanx(w) jb.w ;
Horus d’Or : aux années parfaites, qui fait vivre les cœurs ;

Ligne 8

n(y)-sw.t bjty aA-xpr-kA-Ra, sA Ra +Hwty-ms(=w) anx(=w) D.t r nHH
roi de Haute et de Basse Egypte : Âakheperkarê, fils de Rê, Thoutmôsis, vivant pour toujours et à jamais.

Ligne 9

jx dd=k d=tw mAa Htp.w-nTr n nTr.w tp(y.w) ^maw Abw,
Ainsi, tu feras en sorte de faire consacrer les offrandes divines pour les dieux qui président à la Haute Egypte et à Elephantine

Ligne 10

m jr.t Hs.wt, Hr-t a, w, s n(y)-sw.t bjty aA-xpr-kA-Ra, d(w) anx.
en récitant les louanges pour le salut du roi de Haute et Basse Egypte Âakheperkarê, doué de vie.

Ligne 11

jx dd=k d=tw mn anx m rn n(y) Hm=j anx(=w), wDA(=w), snb(=w),
Alors tu feras établir un serment au nom de Ma Majesté, VSF,

Ligne 12

ms(w)~n mw.t n(y)-sw.t %ny-snb, snb=tj.
qu’a mis au monde la mère du roi Séniseneb, puisse-t-elle être en bonne santé.

Ligne 13

hAb pw r rd.t rx=k s.t,
C’est un message pour faire que tu saches cela,

Ligne 14

nt(y).t pr n(y)-sw.t aD(=w), wDA(=w)
(et aussi) que le palais royal est sauf et prosp

Ligne 15

spXr(=w) s(.t) m HA.t-sp 1, Abd 3 (ny) pr.t, sw 21, hrw n(y) Hb n(y) xa.w.
Ceci a été consigné en l’an 1, 3ème mois de la saison(-peret), jour 21, le jour de la fête du couronnement (litt. de l’apparition).

Bibliographie

[Sommaire]